• Des albums pour aborder le sens de la vue

    Des albums pour aborder le sens de la vue

    Il y a quelques jours, je vous ai proposé mes fiches sur les cinq sens. J'avais fait des recherches pour étoffer les séances en classe par des albums qui "toucheraient" les enfants. Voici les albums que j'ai recensés, de vrais bijoux que l'on touchera avec les yeux et qu'on pourra lire du bout des doigts !

    Le livre noir des couleurs :

    Le monde nous est décrit par un petit garçon aveugle, Thomas, qui ressent les choses et leur associe une couleur. Ses couleurs à lui, sont des sensations, des émotions, des mots ... Pas une seule touche de couleur dans cet album sur les couleurs ! Les illustrations sont noires en relief glacé sur une page mate, noire également. Le texte est écrit en blanc et en Braille. A la fin, l'alphabet est imprimé et embossé, et une petite présentation de Louis Braille et la portée de son invention sont évoqués.

    Ferme les yeux :

    "Mon petit frère n'est jamais d'accord avec moi. J'essaie de lui expliquer, mais il ne m'écoute pas".

    - Peut-être que vous avez raison tous les deux, dit maman. Pour le savoir, ferme les yeux ...

    Un album sobre, centré sur la perception et sa subjectivité. Pour répondre à leur questionnement sur le monde qui les entoure, deux frères se chamaillent. Celui qui voit les couleurs et les formes devra fermer les yeux pour percevoir le monde par d'autres sens que la vue, comme le fait son frère aveugle.

    7 souris dans le noir :

    Un très bon album pour aborder les sens dès la maternelle, mais aussi les jours, l'aspect ordinal des nombres, et biensûr les couleurs ! Sept petites souris aveugles s'aventurent sans savoir où elles vont. Elles découvrent ce qui les entoure jour après jour, à tâtons ... où sont-elles ? Et où vont-elles ? Il faudra aller jusqu'à la fin de leur aventure pour le savoir, et en ressortir riche d'une belle morale !

    VOIR :

    Avec d'emblée un jeu visuel sur l'initiale en couverture, le ton est donné. Là encore, c'est un album ultra sobre. A l'intérieur, des pages noires sur papier glacé, avec un texte simple écrit en blanc. Une petite fille aveugle demande à deux amies d'arriver à la cuisine en progressant dans l'obscurité totale. La progression est compliquée pour les fillettes qui ont l'habitude de se fier à leur vue. La taille des caractères va decrescendo tout comme la lampe qui met le texte en lumière, jusqu'au "Clic" d'extinction. Dans le noir complet, l'album finit en Braille sur du papier noir ...

     

    Quatre albums, très sobres et intelligents pour aborder le handicap visuel et la cécité avec des enfants. Trois ont été traduits, je n'ai trouvé qu'un seul album français. La publication en littérature jeunesse sur ce sujet n'est pas pléthorique ...

    Et puis, allez lire le commentaire n°10, contribution cadeau de ma petite Elau - MERCI !

     

    Les images ci-dessous sont des liens actifs pour obtenir plus d'informations sur les livres

          

    Des albums pour aborder le sens de la vue

    Ma fiche sur la vue et les autres sens ICI

    Des albums pour aborder le sens de la vue

    Suggestions de lectures des copinautes qui sont passées ici (merci à elles de leur participation !) :

            

    « Yoga pour les enfants3ème tag pour moi ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Août 2014 à 10:02

     Le livre noir des couleurs est vraiment magnifique!! Ma bibliothécaire le lit souvent à mes élèves ....elle leur lit le texte sans leur montrer les illustrations (ce qui les frustre énormément) et seulement ensuite elle leur montre les pages ....c'est un petit bijoux!!

    2
    Samedi 2 Août 2014 à 10:12

    Merci Inélie pour ce commentaire ! Je pensais que ça n'intéressait pas grand monde ... Oui, c'est tout-à-fait mon avis. Les autres aussi sont extras ! Il y a tellement peu de publication, et qu'elles sont mal connues, que j'ai voulu les mettre en avant. Dans un monde où tout devient visuel et tactile, la perception par les sens est une évidence quotidienne pour la plupart des gens ... il ne faut pas oublier que le monde n'est pas perçu de la même façon par tous.

    Merci d'être passée, à bientôt ! wink2

    3
    Samedi 2 Août 2014 à 10:24

    Les autres titres je ne connais pas .....quoique les petites souris me disent quelque chose!

    Cette année ma bibliothécaire va travailler sur les livres en noir et blanc ....ta liste risque de me servir!

    Merci

    4
    Samedi 2 Août 2014 à 10:33

    C'est un joli fil directeur, je pense d'emblée aux superbes albums d'Antoine Guilloppé ... Tu as de la chance d'avoir une bibliothécaire pour t'épauler ! C'est génial ! Bonnes vacances en attendant ^^

    5
    Samedi 2 Août 2014 à 11:19

    Qu'ils ont l'air beau! J'ai rencontré aussi "Les yeux noirs" de Gilles Tibo, malheureusement plus édité... Il fait parti des albums ressource de "Découvrir le monde du vivant avec des albums" du Scéren.

    6
    Samedi 2 Août 2014 à 11:29

    Merci ptitejulie ! Malheureusement plus édité ... je l'ai trouvé d'occasion, mais ce n'est pas évident !

    7
    Samedi 2 Août 2014 à 13:42

    rhooooooooo ça donne vraiment envie!

    Dan mon article sur les albums, j'ai aussi un livre en noir et blanc magnifique, qui n'est plus édité!... (à moins qu'il le soit à nouveau...)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Samedi 2 Août 2014 à 13:47

    Coucou Marifka ! Merci pour ta visite happy je vais aller voir ça !

    C'est le problème quand le temps passe ... il y a des pépites en littérature jeunesse et en pédagogie qui ne sont plus accessibles arf

    9
    Samedi 2 Août 2014 à 13:51

    ouiiiiiiiiiiiiii! En plus vu certaines demandes, on se dde bien pourquoi ils ne sont pas réédités!...

    Coucou toi! happy

    10
    Samedi 2 Août 2014 à 14:02

    Nous avons eu une animation sur le handicap visuel dans ma classe cette année. Le 2sai avait apporté des lunettes qui portaient des scotchs (le brun opacifiant et le transparent qui rendait les choses floues). Les lunettes imitaient différents handicaps, plus ou moins prononcés (de l'étrécissement du champ visuel à la vision tubulaire en passant par le flou total...)  Les  élèves ont effectué un tour de la classe en essayant d'éviter des blocs de motricité placés au sol. Je l'ai fait également et c'était impressionnant/effrayant de voir à quel point il devenait  difficile, fatigant, flippant de circuler dans la classe, de croiser quelqu'un de peu précautionneux etc.  Les élèves ont fait beaucoup de remarques dont celle que lorsque l'on avait un handicap, l'on ne pouvait "pas enlever les lunettes", que c'était "pour tout le temps". Et puis ils ne savaient pas qu'il y avait autant de handicaps différents. Pour eux, leur petit camarade qu'ils côtoyaient pourtant tous les jours était "aveugle" : ils ne s' imaginaient pas qu'il avait une perception chromatique problématique,  une vision périphérique moindre, une fatigabilité plus élevée, non, pour eux, ce n'était pas nuancé : avoir un handicap aux yeux, c'était forcément être aveugle. La pudeur leur avait toujours interdit de lui et de me poser des questions. Je pensais que les choses étaient nettement plus construites dans leur tête qu'elles ne l'étaient vraiment.  Même si je leur avais expliqué plusieurs fois, ils n'avaient pas compris avant de vivre les choses qu'autant d'habitudes et de règles de classe étaient bâties en fonction (la craie jaune au tableau, les cartables jamais dans les allées entre les tables, la police utilisée sur tous les documents de la classe...). Durant cette heure-là,  ils ont aussi essayé de copier un bête "Maman va au marché. " sur leur cahier d'essais toujours munis de leurs lunettes. Les lignes, le tableau, le crayon qui tombe, la gomme à trouver dans la trousse... : tout est devenu très compliqué.  Enfin, les éducatrices avaient également apporté differents livres : livres à toucher, livres pour partie ou complètement traduits en braille,... C'était très riche comme atelier. Et vraiment il faut faire vivre de petits scenarii aux élèves car là, ils posent enfin des questions, s' engagent dans des réflexions,  deviennent attentifs et informés : comprennent. 

    Ces deux ans auront été aussi exigeants que passionnants/enrichissants  à titre professionnel et alors.... personnel, piouuuu ! J'ai vraiment rencontré un enfant exceptionnel. C'était difficile de ne pas pleurer le dernier jour tant le vécu était fort humainement.

    Bref, très bel article qui résonne énormément pour moi (pour les plus grands de cycle 3, je conseille Sur le bout des doigts et pour tous Quatre petits coins de rien du tout qui tient *juste* de la révolution intellectuelle ! ... )... Mais vraiment les livres, les mots ne suffisent pas à (faire) comprendre : faites-leur vivre un atelier en rapport, faites venir des éducateurs si vous ne savez pas comment vous y prendre, qu'ils puissent parler sans fard à des personnes atteintes d'un handicap...  Ce n'est pas que c'est trop important de construire leur humanité, leur citoyenneté,  de susciter la prise de conscience...

    C'est que c'est essentiel. 

    11
    Samedi 2 Août 2014 à 14:05

    rhooooo quel beau témoignage Elau!... yes

    12
    Samedi 2 Août 2014 à 14:07

    (Et je suis émue,  émue,  émue :D ! Merci d'avoir abordé un tel sujet, Mitsouko !)

    13
    Samedi 2 Août 2014 à 14:12

    Tu m'étonnes!

    Allez, tournée de calinous spéciale Elau! yes

    14
    Samedi 2 Août 2014 à 14:14

    Ah ben ... que dire ? Qu'écrire après tout ce que tu viens de nous relater avec passion et émotion ? Juste MERCI. Merci Elau d'avoir apporté ce témoignage, ce retour d'expérience ... je suis très touchée et émue aussi.

    15
    Dimanche 3 Août 2014 à 17:37

    Elau, tu m'as mis les larmes aux yeux. Bel article, beaux albums, beau témoignage :)

    16
    Dimanche 3 Août 2014 à 21:25

    Je suis très à fleur de peau moi-même sur le sujet car j'ai réalisé il y a peu que, quelque part, cela me ferait... "vide" dans un premier temps, à la rentrée. Je mesure le chemin parcouru. Il a grandi en deux ans !... Moi aussi, avec lui !... On apprend chaque année d'une classe mais cet élève aura vraiment laissé des impressions, une empreinte, particulières en moi ! ^^

     

    Le handicap est encore une telle île, que c'en est révoltant... "Île", à rapprocher étymologiquement des mots "isolé", "isolement"... Cela se veut un terme fort quand je l'écris. Je le pèse pour l'avoir vécu, pour l'avoir vu vivre pendant deux ans. Même en tant qu'enseignant(e) d'élève atteint d'un handicap, ce qui est en soi très à la marge du handicap à proprement parlé au quotidien, l'on se sent isolé(e).

     

    Un tel vécu bouleverse forcément... Et heureusement ! Donc oui, merci encore, Mitsouko ^^ !

     

     

    17
    Mercredi 6 Août 2014 à 15:58

    Tes références vont m'être bien utiles pour faire le lien avec mon projet arts-visuels Sanfourche. J'ai fait un lien vers ton article ici!

    Merci!!!

    18
    Samedi 9 Août 2014 à 17:28

    Ces albums donnent envie, ils sont magnifiques ! Pour ajouter à la série il y a "sur le bout de mes doigts", de Hanno, un petit livre sans image, texte plutôt pour des cycle 3 et un album " de quelle couleur est le vent?" de Anne Herbauts où comme sur le bout de mes doigts, le lecteur met du temps pour découvrir le handicap visuel. Très beau projet ! cool

    19
    Samedi 9 Août 2014 à 17:28

    oups... je n'avais pas vu le bas de l'article, le 1er est déjà cité, désolée...

    20
    Samedi 9 Août 2014 à 17:39

    Merci de cet apport, c'est super ! wink2

    21
    maxanalo
    Lundi 27 Octobre 2014 à 19:36

    Maman d'une ado déficiente visuelle 11 ans et demi , je te remercie de ton article car c'est un handicap mal compris par beaucoup.... Ma fille nous épate dans ses capacités, son énergie et sa volonté de faire comme les autres camarades. Nous oublions souvent qu'elle a une vision très basse, - de 1 /20 avec sa correction. Les livres cités sont tous très beaux et je lui ai souvent lu, 7 souris dans le noir et le livre noir des couleurs lorsqu'elle était en maternelle. Elle est en 6 ème cette année et ce n'est pas facile de faire comprendre ce qu'elle voit rééllement. Après les vacances, sa classe va bénéficier de 2 heures en sport avec l'utilisation des lunettes comme en parle Elau. Un grand merci !

     

    22
    Lundi 27 Octobre 2014 à 21:56

    Bonsoir maxanalo,

    Une fois de plus, cet article est source d'émotion ... ce témoignage me touche beaucoup.

    J'imagine la volonté dont a dû faire preuve ta fille pour parcourir tout ce chemin, chapeau à elle ! Sa réussite n'en est que plus admirable.

    C'est parce que ce handicap est mal connu, peu relayé que j'ai souhaité faire cet article, au même titre que j'en parle avec mes petits élèves.

    Tous mes voeux de réussite à vous !

    23
    marmottes
    Dimanche 7 Février 2016 à 17:51

    Bonjour et merci pour ton partage

    L'idée des albums est super, j'espère que je vais réussir à en trouver au moins un. Bonne continuation

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :