• Ritualiser la résolution de problèmes au CP

     

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

     
     

    Des pistes et des outils pour ritualiser la résolution de problèmes dès le CP.

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    Il y a plusieurs mois, j'ai suivi une formation sur la résolution de problèmes au cycle 2. Bien que déjà intégrée dans mes pratiques, j'avais envie d'améliorer mon organisation et mes outils. Donc, en me basant sur les propositions de nos conseillers pédagogiques, j'ai remis en forme mes outils et trié mes énoncés de petits problèmes. Depuis, j'ai mis tout cela à l'épreuve, et j'ai constaté une vraie progression au vu des évaluations du premier semestre. Néanmoins, j'ai une réserve sur la fréquence quotidienne suggérée (15 minutes). Je n'y arrive pas pour l'instant (piscine et prise en charge d'élèves sur cette période). Je maintiens 1 jour sur 2, soit trois fois par semaine : lundi, mercredi et vendredi. Peut-être que cela sera plus possible au troisième trimestre. Je n'ai pas fini de ressaisir mes anciens problèmes, je mettrai le stock à jour de temps en temps. Si vous voulez apporter les vôtres, je pourrai également les inclure.

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    J'ai un support de base vierge de tout énoncé. Chaque problème est traité sur une page, en collant l'énoncé tout en haut, et en repliant le bas (partie bilan). Voici les étapes :

    1. Lors de la passation, je m'assure de "raconter" explicitement la situation. Si besoin, nous mimons avec du matériel pour que les enfants puissent avoir une représentation concrète. Petit à petit, leur façon de capter les information pour faire du sens va évoluer, il faut être très patient au départ. Les enfants démarrent leur réflexion seuls. 
    2. Ceux qui ne sont pas parvenus à résoudre le problème, peuvent travailler en binôme, ou petit groupe de 3 à 4 élèves. Ceux qui ont terminé peuvent mener une activité autonome brève (finir un travail, faire une fiche plastifiée par exemple). Je reste disponible pour aider, sans être directive. J'essaie de stimuler la mise en place de stratégies, sans induire les réponses.
    3.  Puis, nous passons à la correction collective et interactive au tableau. Lors de cette étape, je me sers de la camera Hue HD, en projetant la fiche sur le tableau blanc. Je reste en retrait au fond de la salle, c'est un élève volontaire ou choisi, qui vient exposer sa démarche. Ce temps amène encore un temps d'échange entre pairs.

     

    Le recours au matériel deviendra vite inutile pour certains, et restera nécessaire pour d'autres. La différenciation des aides permettra de travailler sur un même énoncé, et de mener une correction commune, sans stigmatiser les élèves plus faibles. 

    Cette façon de travailler la résolution de problèmes, ne met pas de côté l'écriture et la production d'écrit. Les élèves finissent par comprendre que les mots utiles pour la réponse sont dans la question, et qu'ils doivent écrire lisiblement. Les temps de passation orale, de discussion et de correction renforcent également la maîtrise de la langue orale.

    Travailler ainsi s'inscrit pleinement dans le domaine de la maîtrise de la langue et des apprentissages logico-mathématiques.

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    Ritualiser la résolution de problèmes au CP

    Article sur le matériel basique utile pour les apprentissages numériques ICI

    Article et outils CE1 chez Bout de gomme ICI

    Des affichages chez TataN ICI

    « Faire jouer avec des dés SANS bruit !Faire de la récup' royale : la galette, un filon en or ! »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Janvier 2016 à 17:14

    J'utilise un peu la même trame que toi en ce1. J'aime bien le fait de ne changer que les termes numériques de tes problèmes pour qu'ils ancrent mieux le système. Je suis justement en train de réfléchir sur ma pratique des problèmes et tu me fais avancer. Merci ^^

    2
    Samedi 30 Janvier 2016 à 17:36

    Merci crevette ! Même au bout de 18 ans je cogite toujours wink2

    Oui, ce principe aide à modéliser les types de problèmes et à automatiser les opérations de résolution. Au CP, c'est tout une démarche pour entrer dans la symbolisation et l'abstraction ! Mais c'est passionnant de suivre le cheminement des enfants yes

    3
    Picbille
    Samedi 30 Janvier 2016 à 23:58

    Super cette idée !! Je te la pique et vais la tester au sein de mes défis quotidiens.

    Merci pour le partage cool

    4
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 00:23

    Bonsoir Picbille, avec un tel pseudo, les maths seraient-elles ta préférence ?! J'ai remis la fiche proposée par les conseillers pédagogiques à la sauce CP (lisible, explicite pour des lecteurs fragiles et simple à gérer pour les élèves et la maîtresse!), la mienne était moins complète. Je continuerai à alimenter les fiches de petits énoncés, car pour un rituel quotidien, il en faut !

    Merci pour ton enthousiasme smile

    5
    annsi
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 15:26

    Merci pour ce partage. C'est vrai que la résolution de problèmes reste, à tous les niveaux de l'école élémentaire, souvent le point faible des élèves... D'où l'intérêt de les confronter aux énoncés le plus souvent possible ! Je teste dès demain !!

    6
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 18:43

    Merci pour ce partage ! ça va m'inciter à en faire plus souvent avec mes élèves !!^^

    7
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 18:54

    C'est galère au début, comme toute nouvelle activité, mais tenir le cap et être régulier, c'est s'assurer une progression pour une bonne proportion d'élèves ! 1 jour sur 2, c'est déjà mieux qu'une fois par semaine, ce que je faisais avant. Bonne mise en place ! wink2

    8
    Mardi 2 Février 2016 à 23:00

    Cet idée me plait beaucoup. J'utilise déjà ceux de Charivari en CE1. Je pense mettre en place les problèmes quotidiens en alternance  avec l'écriture de phrases pour les deux dernières  périodes. Le tout est effectivement de leur trouver une place dans un emploi du temps déjà bien chargé et de tenir sur la distance. 

    9
    Dimanche 7 Février 2016 à 16:51

    J'aime beaucoup cette manière de voir la résolution de problème!

    10
    Dimanche 7 Février 2016 à 19:02

    Les élèves y prennent vite goût, après, il faut fournir plein d'énoncés ! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :